Calculatrice TVA
%

Comment utiliser la calculatrice TVA ?

L&A Life vous propose une calculatrice TVA très simple pour connaitre le montant HT et TTC d’une prestation de service ou d’un bien. Simple et rapide, cette calculatrice TVA vous sera très utile.

  1. Renseignez le montant HT
  2. Choisissez le taux de TVA applicable parmi plusieurs taux possibles :
    • 5,5% ;
    • 8,5% ;
    • 10% ;
    • 20%.
  3. Le montant de la TVA est alors automatiquement calculé
  4. Le prix TTC de votre prestation s’affiche aussi automatiquement

Qu’est-ce que la TVA ?

La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) est un impôt indirect sur la consommation. Son principe : C’est le consommateur final qui en supporte la charge, et non les entreprises qui concourent à la production du bien ou du service.

Cependant, les entreprises jouent un rôle de collecteur d’impôt pour le compte de l’Etat. En effet, elles facturent à leurs clients la TVA. Puis, les entreprises la reversent ensuite au service des impôts, déduction faite de la TVA payée sur les achats constitutifs du prix de revient.

En principe, le taux normal (actuellement 20%) s’applique à tous les biens et services.
Les taux réduits de 10 et 5,5%, ainsi que le taux particulier de 2,1%, ne s’appliquent que dans les cas explicitement visés par la loi.

Certaines opérations sont mêmes directement exonérées de taxes sur la valeur ajoutée.

La calculatrice TVA peut ainsi vous aider à obtenir le montant relatif à un taux de TVA sur le tarif HT ou TTC d’une prestation ou d’un service.

Comment une entreprise collecte t-elle et reverse t-elle la TVA ?

Pour une entreprise, il faut distinguer 3 types de taxe sur la valeur ajoutée :

  • D’abord, il a la TVA collectée sur les ventesA chaque fois que l’entreprise facture une vente de biens ou de services, elle doit mentionner un montant HT auquel elle ajoute la TVA. La taxe collectée est due :
    • dès la réalisation de l’opération lorsqu’il s’agit de produits,
    • ou lors de l’encaissement du prix lorsqu’il s’agit d’une prestation de service.
  • Ensuite, il y a la TVA récupérable. L’entreprise paye, elle-même, ses fournisseurs TTC. La TVA incluse dans ses règlements est déductible de la TVA collectée sur ses ventes.
  • Enfin, la TVA à payer (TVA exigible) qui se calcule par la soustraction de la TVA collectée – TVA récupérable.

Quels sont les régimes de TVA ?

Dès sa création, toute entreprise est soumise de plein droit à un régime de TVA, autrement dit à une catégorie d’imposition. Le système repose sur 4 régimes différents de TVA, et ce sont le type d’activité, la forme juridique et le chiffre d’affaires prévisionnel ou effectif d’une entreprise – on parle aussi de « critères de performance » – qui déterminent à quelle régime de TVA cette dernière est soumise.

Les 4 régimes de TVA sont les suivants :

  • D’abord, le franchise en base de TVA ;
  • Ensuite, le régime réel simplifié ;
  • Puis, le régime réel normal; 
  • Enfin, le régime mini réel.

Selon leur régime déclaratif, les entreprises n’ont pas les mêmes obligations en matière de déclaration et de paiement de la TVA.

La franchise de base de la TVA

Relèvent de la franchise en base, les entreprises dont le chiffre d’affaires (CA) hors taxes réalisé au cours de l’année civile précédente n’excède pas :

  • 82 800 euros pour les livraisons de biens, les ventes à consommer sur place et les prestations d’hébergement ;
  • 33 200 euros pour les prestations de services.

Ainsi, les entreprises nouvelles bénéficient de plein droit de la franchise en base mais peuvent opter pour le paiement de la TVA lors du dépôt de la déclaration d’existence au CFE.

Le régime réel simplifié

Relèvent du régime simplifié les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel hors taxes n’excède pas :

  • 789 000 euros pour les activités de vente et de fourniture de logement et ;
  • 238 000 euros pour les activités de prestations de services.

Attention, le montant annuel de la TVA exigible au cours de l’année précédente ne dépasse pas 15.000 euros. Sinon, l’entreprise doit être au régime du réel normal.

Les entreprises nouvelles bénéficient de plein droit de la franchise en base mais peuvent opter pour le paiement de la TVA lors du dépôt de la déclaration d’existence au CFE.

Le régime réel normal

Pour les entreprises nouvelles, le régime réel d’imposition s’applique, sans possibilité d’option, lorsque le chiffre d’affaires annuel hors taxes prévisionnel est supérieur à 789.000 euros pour les activités de vente et fourniture de logement ou supérieur à 238.000 euros pour les activités de prestations de services.

Ce régime concerne aussi les entreprises qui, sans dépasser les seuils, déclarent plus de 15.000 euros de TVA par an.

Le régime mini réel

Concerne les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel HT prévisionnel est supérieur à :

  • 789.000 euros pour les activités de vente et fourniture de logement
  • 238.000 euros pour les activités de prestations de services.

Et si le montant de la TVA nette due est inférieur annuellement à 4000€. 

Demandez un devis gratuitement

Vous souhaitez recevoir un devis personnalisé concernant une assurance ou un de nos services ?

Notre équipe se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !

Demandez gratuitement votre devis directement depuis ce formulaire. Merci de préciser vos coordonnées afin que notre équipe puisse prendre contact avec vous pour affiner votre demande.

Merci et à bientôt !

Demande de devis / Prise de contact